Recherche
 
Fermer
Cette année
L'association
Les années passées
Photos,CP Vidéos
Librairie
livres en vente
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.visagesdenotrepilat.com/julie/data/fr-articles.xml

forge-2.jpg forge-1.jpg

Le matin du samedi 21 avril 2018, 42 personnes étaient réunies pour visiter la Mourine ou Maison des Forgerons à Saint Martin la Plaine.

Il s’agit d’un centre d'interprétation consacré à la découverte des métiers de la forge, à la sauvegarde du patrimoine industriel et à la valorisation des produits du terroir. Il retrace l'histoire de la forge dans un parcours muséographique.

musee-forge-etage.jpg

coq-forge.jpg Après  un diaporama "Mémoire de soufflet" sur la vie des forgerons à Saint Martin La Plaine, de l'antiquité à nos jours, nous avons visité plusieurs espaces : la reconstitution d'un atelier de façonnier, les étapes de la production de pièces forgées, une exposition d'outils anciens et de pièces actuelles... Le lien est fait entre la forge d'hier et d'aujourd'hui, par un parallèle entre les machines anciennes et les pièces de haute technologie, fabriquées par les entreprises métallurgiques nationales. grille-forgee.jpg

On trouvera l’histoire du musée et des explications techniques sur le site 

repas.jpg

Déjeuner au restaurant la Mourine pour le plus grand nombre ou pique nique pour quelques uns.

L'Après-midi est consacrée à la découverte du  village de Chagnon, constitué de vieilles maisons de pierre et de ruelles étroites. Il est perché à mi-hauteur dans la vallée de la Durèze. La rivière a du être large à en voir le pont en arc du 14ème siècle. Composé d’une seule arche de 15m de long, son tablier ne permettait que le passage à pied ou à cheval et des véhicules légers.

pont-chagnon.jpg

tunnel-du-cure.jpg

L'aqueduc du Gier est souterrain sur 96 % de son parcours. Il ne devient aérien qu'en cas de nécessité pour garder son niveau lorsque le terrain s'abaisse. En souterrain, le canal de l'aqueduc présente partout la même physionomie : une maçonnerie en forme de U coiffée d'une voûte de claveaux. L'espace intérieur mesure environ 1,60 m de haut au centre pour 60 cm de large. Le canal est revêtu d'un enduit imperméable en tuileau, de couleur rosâtre. Un quart de rond, ou moraine, assure l'étanchéité à la jonction des cotés et du fond. La Cave du Curé en est un bel exemple. Le parcours souterrain  de ses 82 mètres nécessite cependant une certaine souplesse car la terre qui a élévé son niveau au sol oblige à se tenir voûté ou accroupi (voire à genoux pour les plus grands). Nous avons également été obligés de tremper chaussures, chaussettes et bas du pantalon dans une eau boueuse. Mais les trente degrés ce jour là les a vite séchés !

Pour préserver la qualité de l’eau et le bon état de fonctionnement de l’aqueduc, l’empereur César Trajan Hadrien Auguste a décidé d’interdire toute construction ou plantation à proximité de l’aqueduc. La pierre romaine ou pierre d’Hadrien, mise au jour en 1887, porte l’inscription visible ci-dessous :
pierre-chagnon.jpg traduc-pierre-chagnon.jpg