Recherche
 
Fermer
Cette année
L'association
Les années passées
Photos,CP Vidéos
Librairie
livres en vente
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://visagesdenotrepilat.com/julie/data/fr-articles.xml

JC_Litaudon.jpg

Lors de la conférence du 17 mars à Pélussin, Jean Claude Litaudon, Président du Groupe Archéologique Forez-Jarez, est venu présenter ses recherches en archéologie hydraulique, à une assemblée très intéressée. Il a expliqué qu’il utilisait  toujours une centaine de diapos lors de ses conférences, elles sont sans cesse réactualisées en fonction des avancées des recherches.

assembleee_auditeurs.jpg      affiche3_confeerence_aqueducs_reeduite.jpg

Le fil rouge conducteur de ses propos est l’aqueduc du Gier : il en présente différents aspects qu’il compare ensuite à d’autres aqueducs, à travers tout le bassin méditerranéen. C’est ainsi qu’il montre successivement les prises d’eau, la construction, les niveaux, les conduits intérieurs, les concrétions, les pentes, la longueur … autant d’éléments que ses recherches l’ont amené à approfondir.

eecran.jpg

L’aqueduc du Gier  alimentait Lugdunum en eau. Il était un des plus longs de l’antiquité. Il en reste encore des traces : une inscription dite « pierre de Chagnon »,conduite souterraine sous la ville de Mornand, plusieurs regards dont un  à Chaponost, pont-siphon, citernes ...

A partir de l’exemple de l’aqueduc du Gier, Jean-Claude Litaudon a montré de nombreux ouvrages hydrauliques romains en Méditerranée. Ces conduites d’eau (aquaeductus) captent, véhiculent, stockent et distribuent l’eau aux villes romaines en Italie, Espagne( Merida) , Turquie ( Ephèse), Tunisie ( Carthage). Ce dernier est utilisé encore aujourd’hui pour alimenter Tunis.

Les Romains apportaient un soin extrême au captage, aux contenants, aux conditions d’écoulement, au temps de contact, à la température et nombreux autres paramètres... Le grand nombre de documents photographiques et les commentaires ont permis de se faire une idée juste et précise des problèmes rencontrés et des solutions trouvées et ainsi, des capacités et de l’ingéniosité des ingénieurs dont Vitruve est un des plus célèbres.

Jean-Claude Litaudon est l’auteur de L’aqueduc romain du Gier ou du Pilat. Illustré de photos de vestiges et de cartes postales anciennes, le livre reprend l’essentiel des découvertes faites par les auteurs ayant écrit sur l’aqueduc du Gier. On y trouve également les découvertes effectuées ces vingt dernières années, soit lors de sondages archéologiques effectués par les organismes officiels de l’archéologie, soit par le Groupe archéologique Forez-Jarez. Dans une deuxième partie, il fait découvrir l’histoire de l’eau dans l’antiquité : les métiers, la législation, la qualité de l’eau…

Avec le parrainage du Groupe archéologique Forez-Jarez (GAFJ) et de la Fédération des groupes de recherches archéologiques de la Loire (FRAL) L’aqueduc romain du Gier ou du Pilat.

Ouvrage disponible en librairie. Contact : Groupe archéologique Forez-Jarez : 04 77 47 23 14.

L’intérêt des auditeurs se mesure aux nombreuses questions qui sont ensuite posées à l’orateur.

L’après-midi se termine par un verre amical

Rappelons qu’une sortie étayera cette présentation, le 21 avril, - le matin à partir de 10 heures à Saint Martin la Plaine, visite du Musée de la Forge, participation de 4 euros par personne. Covoiturage possible au départ de Pélussin (09h.). Possibilité de prendre un repas au restaurant, 22 euros entrée au musée comprise ; sinon on peut amener son pique nique.

- L’après-midi rendez-vous à 14h30 sur la place du village de Chagnon pour une visite des vestiges de l’Aqueduc du Gier avec notamment la cave dite cave du curé et ses 82 mètres de galerie.